Terminus pour la Palombe bleue, le train de nuit Paris-Tarbes-Hendaye

Après plusieurs décennies d'allers-retours entre Paris et le Pays basque, cet Intercité nocturne s'arrête de circuler samedi 1er juillet, veille de la mise en service de la LGV Bordeaux-Tours. Après plusieurs décennies d'allers-retours, cet Intercité de nuit s'apprête à connaître, samedi 1 er juillet, le même sort que ses semblables, dont l'Etat avait annoncé l'été dernier la fermeture par phases, faute de rentabilité - seules les lignes Paris-Briançon et Paris-Latour-de-Carol subsisteront.
_____
sur www.lemonde.fr