Cerbère : "Oui au train de nuit" reste mobilisé

Ayant habité à Cerbère et choqué par la suppression des trains dont il a pu être témoin, Sylvain Fischer a pris conscience de leur importance. Ceci l'a amené à lancer le réseau français Oui au train de nuit en lien avec le réseau européen Back-on-track.
_____
sur www.lindependant.fr