Nuit de galère dans l'Intercités : 4 heures de retard

la promesse de ne "pas perdre une journée" grâce au train de nuit a pris du plomb dans l'aile lundi soir, pour les passagers du Briançon-Paris, arrivés à destination mardi, vers 11 h 30 du matin au lieu des 6 h 58 prévues.

2019-04-24-dauphine

_____
sur www.ledauphine.com