Pourquoi c'est bien (et pas forcément plus cher) de voyager en train

Paradoxalement, en allant moins loin on évite le tourisme de masse, les attentes interminables dans les aéroports et on soigne notre empreinte carbone. En dépensant moins qu'on l'imagine. Un signe qui ne trompe pas : les bons vieux trains de nuit, qui ont bien failli disparaître avec le XXe siècle, seront maintenus et même rénovés par la SNCF.
_____
sur www.grazia.fr