Et si c'était enfin le retour des trains de nuit ?

Jugés non rentables, boudés pendant longtemps, les trains de nuit n'ont peut-être pas dit leur dernier mot. En France, à l'aune de l'ouverture à la concurrence, on recommence à parler d'eux.Tandis qu'en Allemagne l'opération séduction a déjà commencé. "Voyager la nuit, c'est du temps de vacances en plus.
_____
sur www.franceinter.fr