Et si le train de nuit revoyait le jour ?

Honte d'emprunter l'avion, prix attractifs, volonté de prendre le temps de voyager... En Europe, le train de nuit a le vent en poupe. En France, seules deux lignes subsistent et en l'état actuel de l'offre, ce moyen de transport écolo peine à satisfaire ses usagers.
_____
sur www.liberation.fr